Search preferences

Tipo de artículo

Condición

  • Todo
  • Nuevos
  • Antiguos o usados

Encuadernación

  • Todo
  • Tapa dura
  • Tapa blanda

Más atributos

  • Primera edición
  • Firmado
  • Sobrecubierta
  • Con imágenes del vendedor
  • Sin impresión bajo demanda

Ubicación del vendedor

Valoración de los vendedores

  • Todo
  • o más
  • o más
  • o más
  •  
  • Imagen del vendedor de LA PORTE DE L ÂNE. Lithographies originales a la venta por Librairie L'amour qui bouquine

    [STEVENARD, Louis] [SCHEM, Raoul SERRES, illustrateur]

    Publicado por Aux dépens d'un Groupe de Bibliophiles, pour quelques Bibliophiles avertis, s.d. (vers 1940), 1940

    Librería: Librairie L'amour qui bouquine, ALISE SAINTE REINE, Francia

    Valoración del vendedor: Valoración 4 estrellas, Learn more about seller ratings

    Contactar al vendedor

    Libro

    EUR 6,00 Gastos de envío

    De Francia a España

    Cantidad disponible: 1

    Añadir al carrito

    Couverture souple. Condición: Très bon. Édition limitée. LA PORTE DE L ÂNE. Lithographies originales. Aux dépens d'un Groupe de Bibliophiles, pour quelques Bibliophiles avertis, s.d. (vers 1940) 1 volume petit in-8 (16,5 x 13 cm) de 83 pages. Couverture illustré en noir (composition libre), 1 vignette (âne) en couleurs sur la page de titre, 1 lithographie en couleurs en frontispice, 13 lithographies dans le texte et hors-texte, parfois sur double-page. Complet. Emboîtage cartonné plein papier rose de l'éditeur (légèrement passé). TIRAGE A 303 EXEMPLAIRES. CELUI-CI, 1 DES 300 EXEMPLAIRES SUR GRAND VÉLIN DE RIVES.La première édition a paru en 1920. Est-ce le même Louis Stévenard, docteur en médecine de son état, qui donna en 1905 Le Secret Médical et la Syphillis ? Une fiche biographique conservée à la Bnf indique de Louis Stévenard (il doit s'agit du même) participait aux réunions du groupe indépendant d'études ésotériques (période 1890-1894). Sa signature figure sur le diplôme offert par ce groupe à Papus le 11 novembre 1892 (coll. Ph. Encausse). "L'histoire racontée dans cet ouvrage se rapporte à la légende selon laquelle les Romains, pour punir la femme adultère, l'enfermaient dans un lupanar et l'obligeaient à s'y livrer au premier venu, tandis qu'une sonnerie de clochettes faisait connaître sa honte au public." (Pia).Référence : Dutel, Bibliographies des ouvrages érotiques publiés en français entre 1920 et 1970, n°2240 ; édition non citée par Pia, Les Livres de l'Enfer, II, 1077-1078. TRÈS BON EXEMPLAIRE.