Imagen no disponible

Donjons-logis en Belgique Brabant, Flandre, Hainaut ----- [ Castrum Europe N° 44-45 ]

SALCH ( Charles-Laurent )

Condición: Comme neuf Encuadernación de tapa blanda
Librería: Okmhistoire (Montrouge, Francia)

Librería en AbeBooks desde: 10 de febrero de 2003

Cantidad: 2

Comprar usado
Precio: EUR 40,00 Convertir moneda
Gastos de envío: EUR 26,00 De Francia a Estados Unidos de America Destinos, gastos y plazos de envío
Añadir al carrito

Descripción

Strasbourg , Castrum Europe 2008. 1 Volume/1. -- Comme Neuf -- Broché collé . Format 26 x 20,5 cm . --------- 82 pages avec 142 illustrations, photos, gravures et plans et 6 planches couleurs hors texte . ******************* '' La Belgique conserve nombre d’édifices qui donnent un éclairage nouveau sur l’aspect des maisons-fortes du XIIe siècle. De petites tours romanes (comme celles d’Alvaux et de Crupet) semblent échapper au « droit de fortification ». On peut en effet les présenter non comme des donjons, mais comme des maisons hautes parce qu’il n’y a pas d’enceinte participant à la défense. La protection résulte d’une position insulaire occasionnée par des étangs et des marécages. Ces bâtiments assurent très tôt la pérennité des seigneuries domaniales ou villageoises à côté des véritables châteaux-forts princiers qui sont d’énormes masses de pierres comme à Gand ou à Ath. Lorsque les puissantes enceintes en pierre se généralisent dans les maisons-fortes (lorsqu’elles deviennent davantage que de simples clôtures), le donjon reçoit parfois la double fonction de principal logis et de défense de la porte. La formule est adoptée jusque dans les châteaux des grands seigneurs au XIVe siècle. Cela va de pair avec le désir des princes de contrôler ce qui se passe dans l’habitation et dans une enceinte plus restreinte qui rejette hors de la « curia », dans des enceintes particulières, les demeures des chevaliers et les chevaux. A la fin du XIIIe et au XIVe siècle sont créées des formes originales jusqu’à l’extravagance. Les architectes montrent qu’ils « savent tout faire ». La recherche esthétique est conditionnée par le télescopage entre le gothique flamboyant précoce et les premières manifestations de la Renaissance italienne (le retour à l’Antique) au Nord des Alpes. A elle s’ajoute la nécessité d’afficher la réussite sociale. Parmi ces architectures, la plus originale est celle de Terheyden où un officier ducal au sommet de sa carrière se heurte à la hiérarchie féodale du seigneur régional qui lui interdit de fortifier ; comme celui de Verdelles dans la Sarthe, il lui faut alors se singulariser dans une architecture prodigieuse pour affirmer sa supériorité sur le petit chef local. L’un des châteaux les plus extraordinaires de Belgique est celui de Beersel. Il est organisé dans une succession de trois donjons-logis ménageant une cour bien dégagée. C’est un type de forteresse liée à la guerre, où l’on peut faire stationner des troupes nombreuses à l’abri des attaques surprises et dans un contexte discipliné. Enfin, il ne faut pas oublier qu’à partir de 1384, la Flandre devient la « Bourgogne de par-deça ». L’architecture bourguignonne est rapidement influencée par la Flandre, notamment parce que la comtesse, qui est Flamande, s’installe à Germolles (co. Mellecey). Les ducs de Bourgogne laissent aussi des souvenirs prégnants dans les châteaux flamands et parmi les moyens de les détruire. L’un de ces témoins spectaculaires est la Dulle Griete, la grosse bombarde conservée à Gand, longue de 5 m (dont 1,55 m pour la culasse), d’un poids de 8200 kg et d’un calibre de 64 cm. Un canon de ce nom a été forgé à Gand et il est mentionné par Froissart à la date de 1382. Mais celui qui est conservé actuellement porte une marque qui ne peut être antérieure à 1419. Sa fabrication et ses dimensions sont semblables à celles du Mons Meg conservé à Edimburg-Castle. Or, on sait que ce dernier est réalisé à Mons en 1449 pour le duc Philippe de Bourgogne pour la somme de 1536 livres et 2 sous (en 1457, il est expédié en Ecosse et en 1460 il participe au siège de Rowburgh-Castle). Beaucoup de choses ont été écrites sur la Dulle Griet et plusieurs dates proposées, c’est pour cette raison que nous insistons ici. En 1967, Claude Gaier a publié le document par lequel le duc de Bourgogne Philippe-le-Bon donne ordre de la forger en 1449.'' **********************************. N° de ref. de la librería fav-10-10-187ws

Hacer una pregunta a la librería

Detalles bibliográficos

Título: Donjons-logis en Belgique Brabant, Flandre, ...

Encuadernación: Couverture souple

Condición del libro:Comme neuf

Edición: Edition originale

Descripción de la librería

LIBRAIRIE PARTICULIER EN LIGNE 75006 . ENTREPÔT , STOCK ET RETRAIT DE COMMANDES : MONTROUGE 92120

Ver la página web de la librería

Condiciones de venta:

Certains livres stockés en Province peuvent faire l'objet d'un délai d'attente de
15 à 25 jours avant expédition . En cas d'urgence merci de se renseigner avant de
passer l'ordre d'achat .

Condiciones de envío:

Les commandes sont généralement expédiées entre 1 et 5 jours.

Certains livres stockés en Province peuvent faire l'objet d'un délai d'attente de 15 à 25 jours avant expédition .

Nous aimons également les livres et en achetons sur Internet , aussi dans tous les cas et pour tous les prix , les commandes sont envoyées dans des emballages extrêmement ROBUSTES !!! En prévision du pire ... **********************************************
Toute commande est expédiée après paiement dans un colis très protecteur . Les frais de port affichés au moment de la commande sont indicatifs. Au cas où les livres commandés seraient particulièrement lourds ou de grande valeur, le client sera informé de frais de port supplémentaires .
Selon l'affluence des commandes les colis sont postés entre 2 à 5 jours après validation de l'achat.

Todos los libros de esta librería

Métodos de pago
aceptados por la librería

Visa Mastercard American Express Carte Bleue

Cheque Giro Postal Dinero en Efectivo Transferencia Bancaria