Dictionnaire chinois, français et latin, publié d'après l'ordre de ... Dictionnaire chinois, français et latin, publié d'après l'ordre de ... Dictionnaire chinois, français et latin, publié d'après l'ordre de ...

Dictionnaire chinois, français et latin, publié d'après l'ordre de sa Majesté l'Empereur et Roi Napoléon le Grand ; par M. De Guignes, résident de France à la Chine, attaché au Ministère des relations extérieures, correspondant de la première et de la troisième classe de l'Institut.

GUIGNES (Chrétien-Louis).

Editorial: A Paris, de l'Imprimerie impériale, 1813. 1813
Usado
Librería: Librairie Ancienne Les Trois Islets (Saint-Briac-sur-Mer, Francia)

Librería en AbeBooks desde: 19 de septiembre de 2007

Cantidad: 1

Comprar usado
Precio: EUR 9.000,00 Convertir moneda
Gastos de envío: EUR 30,11 De Francia a Estados Unidos de America Destinos, gastos y plazos de envío
Añadir al carrito

Descripción

1 vol. fort in-folio (460 x 308 mm.) de : [3] ff. (Faux-titre, Titre, "Traduction en langue européenne des caractères chinois"), lvi (Introduction, Tableau de l'orthographe et de la prononciation, Préface, Méthode pour trouver les caractères au moyen de la table des deux cent quatorze clefs, Table des deux cent quatorze clefs), 1112 pp., [1] f. (Errata). Demi-vélin à coins ancien, dos lisse, pièce de titre de maroquin rouge, plats recouverts de papier marbré, tranches marbrées. (Quelques rares rousseurs marginales et salissures, trace de mouillure marginale sur une dizaine de feuillets, discrète restauration aux 3 premiers feuillets. Assez frais.) Première édition de cet ouvrage majeur, le premier dictionnaire de ce type publié en France, qui marque une grande avancée dans les progrès des connaissances occidentales de la Chine. L’ouvrage, chef d’œuvre de typographie, est impressionnant, et sa publication le fait de différents acteurs. Finalement publié en 1813 sous le patronage de Napoléon Ier, sa création avait été entreprise dès 1715. Bien que la page de titre ne le mentionne pas, le présent ouvrage s’appuie essentiellement sur le travail de Basile de Glemona Brollo (1648-1704) qui écrivit le premier dictionnaire chinois/latin lisible. Son ouvrage, composé à Nan King entre 1694 et 1699 décrivait quelques 7 000 idéogrammes et en traduisait environ 9 000. Circulant sous sa forme manuscrite, il fut longtemps un outil indispensable pour les premiers sinologues européens, mais malgré quelques tentatives, aucune publication n’aboutit au 17ème siècle, les éditeurs étant découragés par le coût d’une telle entreprise. Au 18ème siècle, à la demande de Louis XIV, Arcade Hoange, Chinois, assisté par Etienne Fourmont, entreprit de réaliser une grammaire et un dictionnaire chinois. Fourmont présenta en 1719 la première étape de leur travail : la table des 214 clefs, au régent qui l’autorisa à faire graver tous les caractères nécessaires. A sa mort en 1745, les quelques 110 000 caractères qu’il a fait graver reviennent à la Bibliothèque du Roi. En 1802, ils sont versés à la Bibliothèque impériale mais le projet n’a pas encore pris de forme définitive. En 1808, cette publication est remise à l’ordre du jour. On pense la confier à Antonio Montucci de Sienne, mais pour que l’officialisation de cette œuvre, commanditée par Louis XIV fut française, on s’adressa à Guignes qui reçut par décret l’ordre de rédigé et de suivre la publication du Dictionnaire français-latin-chinois. Chrétien-Louis-Joseph de Guignes (1758-1845), fils d’un autre sinologue de premier rang, vécut, travailla et voyagea en Chine pendant 17 ans. Il fut le traducteur d’Isaac Titsingh, l’ambassadeur hollandais à la cour de l’Empereur Quianlong de 1794 à 1795. Les membres de la mission de Titsingh étaient les seuls occidentaux acceptés en Chine à la fin de la dynastie Quianlong. Il est également l’auteur d’un guide de voyage intitulé « Voyages à Peking, Manille et l'île de France, faits dans l'intervalle des années 1784 à 1801 ». Pour la rédaction du présent ouvrage, il était convenu qu’il utiliserait les caractères gravés par Fourmont. Pour l’aider dans son travail, on lui confia un exemplaire manuscrit du Vocabulaire Chinois-Latin de Basilio de Gemona, ce texte, le Han-Tsé-sin-Yih (Interprétation occidentale des caractères chinois) étant considéré comme le meilleur lexique composé par des Missionnaires en Chine. De Guignes se contenta de donner les traductions françaises, et supervisa l’édition du texte de Gemona avec les caractères de Fourmont qu’il fit paraître sous le titre de Dictionnaire chinois, français et latin, en passant sous silence le nom du véritable auteur. En 1814, Abel-Remusat et Klaproth reconnurent le travail de Gemona et permirent qu’on rendît justice à son travail. Malgré la controverse, De Guignes fut élu membre de l’Institut de France, de l’Académie des Sciences (Géographie et Navigation) et de l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres. Très bel. N° de ref. de la librería 2694

Hacer una pregunta a la librería

Detalles bibliográficos

Título: Dictionnaire chinois, français et latin, ...

Editorial: A Paris, de l'Imprimerie impériale, 1813. 1813

Descripción de la librería

La librairie reçoit uniquement sur rendez-vous.

Ver la página web de la librería

Condiciones de venta:

Conditions de vente conformes aux usages de la librairie ancienne et moderne.

Condiciones de envío:

Les envois sont effectués par poste ou transporteur privé. Les frais sont à la charge du client. Les commandes sont généralement expédiées sous deux jours. Les frais de port affichés au moment de la commande sont indicatifs. Au cas où livres commandés seraient particulièrement lourds ou imposants, vous serez informé que des frais de transports supplémentaires sont nécessaires.

Todos los libros de esta librería

Métodos de pago
aceptados por la librería

Visa Mastercard American Express Carte Bleue

Transferencia Bancaria