CARNET DE ROUTE D’UN GROGNARD DE LA REVOLUTION ET DE L’EMPIRE 1798 - 1815 Par François-Joseph JACQUIN GRENADIER A LA 37° DEMI-BRIGADE LIGNE Napoleon

François-Joseph JACQUIN GRENADIER A LA 37° DEMI-BRIGADE LIGNE

Editorial: Clavreuil, 1960
Condición: Bon Encuadernación de tapa blanda
Comprar usado
Precio: EUR 140,00 Convertir moneda
Gastos de envío: EUR 9,00 De Francia a Estados Unidos de America Destinos, gastos y plazos de envío
Añadir al carrito

Ofrecido por

CARIOU1
Grenoble, Francia

Valoración 5 estrellas

Librería en AbeBooks desde: 21 de febrero de 2011

Descripción

CARNET DE ROUTE D’UN GROGNARD DE LA REVOLUTION ET DE L’EMPIRE 1798 - 1815 Par François-Joseph JACQUIN GRENADIER A LA 37° DEMI-BRIGADE LIGNE DEVENUE 37° REGIMENT D’INFANTERIE DE LIGNE TEXTE INEDIT PRESENTE PAR A. DUFOURNET EDITIONS CLAVREUIL, 1960 FORMAT GRAND IN-8, BROCHE, 104 PAGES « Recueil des batailles, combats et affaires ou la 37° Demi-brigade de Ligne, par suite devenue 37° Régiment d’Infanterie de Ligne, s’est trouvée engagée depuis 1798 ( An 7 de la République) jusqu’en 1811 et les faits et anecdotes remarquables, ainsi que les marches et contremarches que le régiment a fait depuis cette époque » Le grenadier François-Joseph JACQUIN, de la commune de Villers, canton de Morteau, département du Doubs, avait 20 ans en 1798 quand un décret du Directoire lui enjoignit, comme aux autres conscrits de son âge, de rejoindre la frontière et la 37° Demi-brigade de Ligne à Zurich dans l‘Armée d‘Helvétie. JACQUIN fera la guerre en Suisse sous les ordres du Général LECOURBE, combattra les autrichiens dans les Grisons ou il sera blessé de deux balles puis participera à la bataille de Zurich gagnée par MASSENA contre les troupes russes de SOUVAROV. En 1800 JACQUIN fera de nouveau campagne et se distinguera particulièrement dans plusieurs combats sous les ordres de MOREAU en Allemagne et au Tyrol. La paix de Lunéville en février 1801 verra le régiment de JACQUIN revenir en France pour gagner l’Espagne et Salamanque par Burgos ou il séjournera quelques temps avant de gagner les côtes de l’Ouest et de tenir garnison à Belle Île en Mer en 1802 puis en Bretagne en 1803 et 1804. JACQUIN sera victime d’une injustice criante puisque un Fusil d’Honneur qui lui avait été attribué pour une action d’éclat pendant la campagne de 1800 sera donné volontairement par un officier supérieur qui ne l’aimait pas à un homonyme d’une autre compagnie de son régiment. Maigre compensation JACQUIN sera nommé Caporal en mai 1805. En octobre 1805 le 37° Régiment de Ligne recevra l’ordre de se mettre en marche pour la Hollande ou il arrivera en décembre pour regagner immédiatement la Bretagne et repartir vers l’Italie par Chambéry, le Mont Cenis et Turin en 1806. En novembre de l’année 1806 JACQUIN rejoindra la Grande Armée et la Poméranie suédoise au siège de Stralsund avec deux bataillons de son régiment qui sera engagé contre les troupes suédoises pendant l‘année 1807. En 1808, le Caporal JACQUIN pourra jouir de son premier « Congé » et revoir pour la première fois depuis dix ans ses parents. En 1809 le 37° Régiment de Ligne qui devait partir pour l’Espagne rejoindra la Grande Armée et participera à la Campagne de 1809 contre l’Autriche au sein de la Division du Général MOLITOR sous les ordres directs de l’Empereur. Il sera à la bataille de Landshut, aux combats de Neumarck, d’Ebersberg avant d’entrer dans Vienne le 18 mai 1809. JACQUIN et son régiment seront durement engagés à la bataille d’Essling ( le 37° y perdant la moitié de son effectif ) avant de pouvoir passer dans l’île Lobau. Le 6 juillet se sera la bataille victorieuse de Wagram puis celle de Znaïm qui mettra fin à la Campagne contre les Autrichiens. Une fois de plus JACQUIN sera, bien que nommé Sergent privé, comme d’autres braves du régiment, de la juste récompense de son courage par la distribution injuste, aux obligés et favoris de Messieurs les officiers, des Légions d’Honneur attribuées par l’Empereur au 37° . Le régiment cantonnera en Haute-Autriche puis en Bavière avant de gagner à nouveau la Poméranie et Emden. On mesurera les énormes distances parcourues à pied par JACQUIN et les autres fantassins de la Grande Armée. En 1811 la demande de JACQUIN d’entrer dans la Gendarmerie Impériale sera agréée et il quittera sans regret le Régiment. Il sera nommé en Hollande à Groningue et y exercera ses nouvelles missions jusqu’en juillet 1813. A partir de cette date JACQUIN sera affecté au Corps de Gendarmerie de Paris jusqu’à la fin des Cent Jours en 1815. Il participera en juin 1815 au opérations d. N° de ref. de la librería ABE-15713567645

Cantidad: 1

Hacer una pregunta a la librería

Detalles bibliográficos

Título: CARNET DE ROUTE D’UN GROGNARD DE LA ...

Editorial: Clavreuil

Año de publicación: 1960

Encuadernación: Couverture souple

Condición del libro: Bon

Descripción de la librería

Vente de livres et objets de collection sur Internet

Ver la página web de la librería

Condiciones de venta:

Vente Livres et Objets de Collection sur Internet
Cariou1 -
cariou1@aol.com

Bernard Cariou
7 rue du Pont Saint Jaime
38000 Grenoble - France
tel : 0476440494
RCS 433 214 418 Grenoble

Delai de retractation de 7 jours, conformement a la legislation sur la vente a distance.

Condiciones de envío:

Les frais de port sont calculés sur la base d'un livre = un kilo. Au cas où livres commandés seraient particulièrement lourds ou imposants, vous serez informé que des frais de transports supplémentaires sont nécessaires.

Todos los libros de esta librería

Métodos de pago
aceptados por la librería

Visa Mastercard American Express Carte Bleue

Cheque Giro Postal Dinero en Efectivo PayPal Transferencia Bancaria