Martinisme: Maurice Barrès, Paul Adam, Jean-Marc Vivenza, Louis-Claude de Saint-Martin, Papus, Martinès de Pasqually, Stanislas de Guaita

 
9781159765972: Martinisme: Maurice Barrès, Paul Adam, Jean-Marc Vivenza, Louis-Claude de Saint-Martin, Papus, Martinès de Pasqually, Stanislas de Guaita
From the Publisher:

Ce contenu est une compilation d'articles de l'encyclopédie libre Wikipedia. Pages: 25. Non illustré. Chapitres: Maurice Barrès, Paul Adam, Jean-Marc Vivenza, Louis-Claude de Saint-Martin, Papus, Martinès de Pasqually, Stanislas de Guaita, Robert Amadou, Élus Coëns, Jean-Baptiste Willermoz, Charles Barlet, Ordres martinistes, Ernest Houssay, Jean Bricaud, Augustin Chaboseau, Teder, Ordre Martiniste Traditionnel. Extrait: Maurice Barrès , né le 22 septembre 1862 à Charmes (Vosges) et mort le 4 décembre 1923 à Neuilly-sur-Seine (Seine), est un écrivain et homme politique français, figure de proue du nationalisme français. Le premier axe de sa pensée est « le culte du Moi » : Barrès affirme que notre premier devoir est de défendre notre moi contre les Barbares, c'est-à-dire contre tout ce qui risque de l'affaiblir dans l'épanouissement de sa propre sensibilité. Le second axe est résumé par l'expression « La terre et les morts » qu'approfondissent les trois volumes du Roman de l'énergie nationale : Les Déracinés (1897), L'Appel au soldat (1900) et Leurs Figures (1902) qui témoignent de l'évolution de Maurice Barrès vers le nationalisme républicain et le traditionalisme, l'attachement aux racines, à la famille, à l'armée et à la terre natale. Il est resté l'un des maîtres à penser de la droite nationaliste durant l'Entre-Deux-Guerres et jusqu'au régime de Vichy. Plaque devant le logement de Maurice Barrès, lorsqu'il était étudiant à Nancy.La famille paternelle de Maurice Barrès est originaire d'Auvergne (sud-ouest de Saint-Flour). À la fin du siècle, une des branches de la famille s'installa plus au nord, à Blesle, dont Jean-Francis Barrès (arrière-grand-père de Maurice Barrès) fut maire et conseiller général. L'un de ses fils, Jean-Baptiste Auguste, après s'être engagé dans les vélites de la Garde impériale, prit sa retraite en 1835, à Charmes, dans le département des Vosges, où il s'était marié. De ce mariage avec une Lorraine, il eut un fils, Auguste (père de Maur...

"Sobre este título" puede pertenecer a otra edición de este libro.

(Ningún ejemplar disponible)

Buscar:



Crear una petición

Si conoce el autor y el título del libro pero no lo encuentra en IberLibro, nosotros podemos buscarlo por usted e informarle por e-mail en cuanto el libro esté disponible en nuestras páginas web.

Crear una petición