Forces navales françaises libres: Roger Barberot, Émile Muselier, Georges Thierry d'Argenlieu, Rubis, Surcouf, Philippe de Gaulle, Ralliement de ... France libre, Commandos Kieffer, Louis Kahn

 
9781159702632: Forces navales françaises libres: Roger Barberot, Émile Muselier, Georges Thierry d'Argenlieu, Rubis, Surcouf, Philippe de Gaulle, Ralliement de ... France libre, Commandos Kieffer, Louis Kahn
From the Publisher:

Ce contenu est une compilation d'articles de l'encyclopédie libre Wikipedia. Pages: 26. Non illustré. Chapitres: Roger Barberot, Émile Muselier, Georges Thierry d'Argenlieu, Rubis, Surcouf, Philippe de Gaulle, Ralliement de Saint-Pierre-et-Miquelon à la France libre, Commandos Kieffer, Louis Kahn, Philippe Auboyneau, Félix Roussel, Belle Poule, Ar Zenith, Gwenn-Aël Bolloré, Gabriel Busiau, Flying Cloud, Étoile, Aconit, Le Léopard, Corbeau des mers, Le Triomphant, Paul Burckel, La Melpomène, Savorgnan-de-Brazza, Roselys, Alysse, 1er régiment de fusiliers marins, Narval, Pierre Sonneville, Vikings. Extrait: Roger Barberot, né le 20 janvier 1915 à Cherbourg (Manche) et mort le 14 novembre 2002 à Clichy (Hauts-de-Seine), est un militaire, homme politique et ambassadeur français. Roger Barberot est né le 20 janvier 1915 à Cherbourg. Son père, Philippe Barberot, est officier de marine et le frère cadet de Charles Barberot. Pendant la Grande Guerre, il commande d'abord le torpilleur 331 qui opère dans la Manche contre les navires allemands. Par la suite, il sert dans les sous-marins et commande le Gay Lussac. Sa mère, Jeanne Ollignier, est issue d'une famille de banquiers de Commentry, dans l'Allier.Pendant son enfance, Roger Barberot suit son père dans ses différentes affectations : à Toulon, à l'école des sous-mariniers, puis à Paris où son père est conseiller technique à la commission navale de la Chambre des Députés . Il entre au collège Stanislas, à Paris. Il y fait la rencontre de Maurice Bourgès-Maunoury et de Roger Frey. Il y prépare ensuite, sous l'insistance de son père, le concours de l'École navale qu'il réussit en 1936. Mais la marine ne lui plait guère. Après son passage sur le Jeanne d'Arc, il échoue délibérément aux examens. Par indulgence pour son père, le jury le met en congé avec solde de réforme, en attendant qu'il confirme sa décision de quitter la marine. Il met à profit cette année pour se livrer...

"Sobre este título" puede pertenecer a otra edición de este libro.

(Ningún ejemplar disponible)

Buscar:



Crear una petición

Si conoce el autor y el título del libro pero no lo encuentra en IberLibro, nosotros podemos buscarlo por usted e informarle por e-mail en cuanto el libro esté disponible en nuestras páginas web.

Crear una petición