Aviatrice française: Marthe Richard, Madeleine Charnaux, Marie Marvingt, Aéroclub féminin la Stella, Élisabeth Boselli, Caroline Aigle, Hélène ... Maryse Hilsz, Suzanne Melk, Léna Bernstein

0 valoración promedio
( 0 valoraciones por GoodReads )
 
9781159558673: Aviatrice française: Marthe Richard, Madeleine Charnaux, Marie Marvingt, Aéroclub féminin la Stella, Élisabeth Boselli, Caroline Aigle, Hélène ... Maryse Hilsz, Suzanne Melk, Léna Bernstein
From the Publisher:

Ce contenu est une compilation d'articles de l'encyclopédie libre Wikipedia. Pages: 26. Non illustré. Chapitres: Marthe Richard, Madeleine Charnaux, Marie Marvingt, Aéroclub féminin la Stella, Élisabeth Boselli, Caroline Aigle, Hélène Boucher, Maryse Bastié, Claire Roman, Maryse Hilsz, Suzanne Melk, Léna Bernstein, Virginie Guyot, Valérie André, Jacqueline Auriol, Marcelle Choisnet, Adrienne Bolland, Pascale Alajouanine, Élise Deroche, Catherine Maunoury, Madelyne Delcroix, Marthe Niel, Yvonne Jourjon, Louise de Coligny-Châtillon, Carmen Damedoz, Viviane Elder, Suzanne Bernard, Jane Herveu. Extrait: Marthe Richard, née Betenfeld le 15 août 1889 à Blâmont (Meurthe-et-Moselle) et morte le 9 février 1982 à Paris, fut une prostituée, aviatrice et femme politique française. La loi de fermeture des maisons closes en France en 1946 porte communément son nom. Issue d'une famille modeste (son père est ouvrier brasseur et sa mère domestique), Marthe Richard est envoyée quelques années dans une institution catholique. Puis elle devient à Nancy apprentie culottière, à quatorze ans. Le métier ne l'enchantant guère, elle fugue de chez ses parents. Elle est interpellée pour racolage en mai 1905 par la Police des mœurs et ramenée chez ses parents. Elle fugue à nouveau à 16 ans et se retrouve à Nancy, ville avec une importante garnison militaire, où elle tombe amoureuse d'un Italien se disant sculpteur mais qui se révèle être un proxénète. Il l'envoie sur les trottoirs puis elle devient prostituée dans les de Nancy. Devant effectuer plus de 50 passes par jour, elle tombe rapidement malade et contracte la syphillis. Virée du bordel, dénoncée par un soldat pour lui avoir transmis la syphilis et fichée par la police (où elle est inscrite comme prostituée mineure le 21 août 1905), elle est contrainte de s'enfuir à Paris. Elle rentre dans un établissement de bains rue Godot-de-Mauroy (maison close d'un standing supérieur à...

"Sobre este título" puede pertenecer a otra edición de este libro.

(Ningún ejemplar disponible)

Buscar:



Crear una petición

Si conoce el autor y el título del libro pero no lo encuentra en IberLibro, nosotros podemos buscarlo por usted e informarle por e-mail en cuanto el libro esté disponible en nuestras páginas web.

Crear una petición